Le chemin des anciens pieux

Accueil > Fatwas

Fatwas

Dernier ajout : 22 décembre 2018.

Avis et jugements des savants sur les divers sujets de l’Islâm.

Articles de cette rubrique

  • Les houris pour les hommes, et qu’en est-il pour les femmes ?

    4 septembre 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Il est rappelé que les hommes auront des houris aux [beaux] grands yeux au Paradis. Qu’en est-il pour les femmes ?
    Allâh - Tabâraka wa Ta’ala - a dit sur les bienfaits des gens du Paradis : « Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà ; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d’accueil de la part d’un Très Grand Pardonneur, d’un Très Miséricordieux. » Et Il - Ta’ala - dit : « On fera circuler parmi eux des plats (...)

  • La fraude et la tromperie en Islâm

    21 août 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    La fraude et la tromperie en matière de religion existent dans le cas où l’on peut, par exemple, considérer des paroles ou des actes comme des innovations contraire au Qor’ân, à la Sounnah et à l’avis unanime des Aciens de la Communauté. Citons le fait de hausser le ton et de faire du vacarme dans les mosquées des musulmans, d’insulter l’ensemble des Compagnons ou l’ensemble des musulmans, d’insulter leur imâms ou leurs Sheikhs, d’insulter les responsables de leurs affaires (...)

  • La pratique du jeu d’échecs

    8 août 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    La pratique du jeu d’échecs détourne l’intéressé intérieurement ou extérieurement de ses obligations, elle est interdite selon le consensus des savants. Et tel est le cas quand elle détourne d’une prière obligatoire ou de l’accomplissement d’un devoir personnel ou familial, ou du commandement du bien et de l’interdiction du mal, ou de l’entretien du lien de parenté ou du devoir de piété filiale ou d’une obligation indissociable à la gestion des affaires de l’Etat, ou encore à (...)

  • L’intérêt et l’usure [Ribâ] sont interdits

    29 mai 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    L’intérêt dans la langue arabe indique l’augmentation. Et dans la Législation cela indique l’augmentation spécifique de fonds spécifiques. L’usure est clairement interdite. Et cela fait partie des grands péchés. Il y a consensus des musulmans sur le fait que l’usure est interdite, et que cela fait partie des grands péchés. L’usure est une injustice claire, et le raisonnement par analogie exercé dans la Législation juste interdit l’usure.
    Est jugé comme mécréant celui qui (...)

  • Désigner une personne SHeikh al-Islâm…

    26 avril 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Quel est l’avis concernant des gens de science que l’on appelle SHeikh al-Islâm, la preuve de l’Islâm [Houjjat ul-Islâm], Taqî ad-Dîn [le pieux religieux] et autres termes analogues ?
    C’est une façon d’élever les gens selon leur statut parmi les savants. Le fait de donner ainsi une position éminente parmi les gens à certains est légiféré auprès des savants. C’est comme le fait que les savants nomment par l’appellation, l’imâm parmi les imâms de l’Islâm [A-ïmat ul-Islâm], ou (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 65

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS