Le chemin des anciens pieux

Accueil > Mise en garde > Entre l’assise avec l’innovateur et le pécheur des Gens de la Sounnah

Entre l’assise avec l’innovateur et le pécheur des Gens de la Sounnah

SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)

samedi 4 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

L’imâm al-Barbahârî a dit : « Si vous voyez sur le chemin un homme dont le Dogme de pensée est pervers et licencieux, parmi les pécheurs et qui est injuste, mais qui fait partie des Gens de la Sounnah, sois son compagnon, assied-toi avec lui, car ses péchés ne te causeront pas de tort. »

SHeikh Sâlih al-Fawzan a expliqué que le fait d’accompagner un pécheur parmi les Gens de la Sounnah, avec tout ce qu’il porte comme actes de désobéissances et péchés, et de vous asseoir avec lui, est meilleur que de s’asseoir avec un innovateur. Parce que le pécheur est conscient de son péché et il espère s’en repentir, à la différence de l’innovateur. Car ce dernier croit être sur la vérité et ne se repentira pas. En général, les innovateurs ne se repentent pas parce qu’ils se considèrent dans la vérité. Cela ne veut pas dire que vous devez vous s’asseoir avec les pécheurs. Cela signifie simplement qu’il est meilleur de s’asseoir avec un pécheur parmi les Gens de la Sounnah qu’avec les innovateurs, même s’ils font paraître de la dévotion et de la droiture. C’est ce à quoi fait référence l’auteur - Qu’Allâh lui accorde Sa Miséricorde. Il n’y a pas de doute que l’innovation est un mal qui est plus aimé auprès de Satan que le péché, parce que l’innovateur ne s’en repent pas, à la différence du pécheur qui espère s’en repentir conscient qu’il sait que c’est un péché et il est en a honte et ne l’expose pas, à la différence de l’innovateur.

Sa parole : « qui fait partie des Gens de la Sounnah, soit son compagnon » c’est-à-dire, tant qu’il ne sort pas de l’Islâm, commettant des péchés majeurs en dehors du polythéisme et qui ne sont pas des innovations. S’asseoir avec lui est un mal moindre qu’avec l’innovateur, même si ce dernier laisse voir de la droiture et de la piété comme je viens de le mentionner, cela ne signifie pas que le SHeikh vous invite à vous asseoir avec les pécheurs ; il ne fait que comparer le mal de s’asseoir avec un pécheur et celui de s’asseoir avec un innovateur. Le mal contenu dans l’assise avec l’innovateur est plus grand que l’assise avec un pécheur. Qu’en est-il de l’adepte fervent de la Sounnah ? Si l’assise avec un pécheur parmi les Gens de la Sounnah est meilleure que l’assise avec un innovateur, qu’en est-il de celle avec les Gens de la Sounnah fervents et droits ? Telle est l’assise pieuse.

Sa parole : « car ses péchés ne te causeront pas de tort. » parce que son péché est pour lui. Cela entre dans le chapitre de la comparaison. Car l’innovation de l’innovateur vous nuira, alors que le péché du pécheur ne vous causera aucun tort. [1]

Notes

[1Itihâf ul-Qârî bit-Ta’lîqât ’ala Charh is-Sounnah de SHeikh Sâlih al-Fawzân, 2/227-228

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS