Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > La prière > Est-il permis de lire le Qor’ân dans la prosternation ?

Est-il permis de lire le Qor’ân dans la prosternation ?

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

lundi 22 juin 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Cela n’est pas permis. Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a interdit de lire le Qor’ân en situation de génuflexion ou de prosternation, sauf lorsque l’invocation est liée au Qor’ân, à l’exemple du verset : « Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés ; et accorde-nous Ta miséricorde. C’est Toi, certes, le Grand Donateur ! » [1] À cela il n’y a pas de mal. Car le but visé est l’invocation. [2]

Notes

[1Coran, 3/8

[2Ach-Charh al-Moumti’ ’ala Zâd al-Moustaqni’ de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 3/133

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS