Le chemin des anciens pieux

Accueil > Voie et Méthodologie > La différence entre l’union et la division

La différence entre l’union et la division

SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

dimanche 5 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Certains savants traduisent le Groupe par ce qui est conforme à la vérité, quand même tu le représentes à toi seul ; d’autres disent que le Groupe est ce qui est sur l’ordre de base premier ; d’autres disent que le Groupe est ce sur quoi étaient les compagnons et ceux qui les ont suivis. Ce dernier avis est l’avis prédominant qui confirme le sens de l’union initiale dans la religion. L’union et le Groupe côtoient la division, car le Groupe est accolé à la division. C’est pourquoi on dit l’union et la division, le Groupe et la fraction. Il a été authentifié du Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) qu’il a dit à ce sujet : « Le Groupe est une miséricorde, alors que la division est un châtiment. » [1]. Il y a donc un côtoiement (terminologique) entre le Groupe et la division. La division se manifeste dans la religion comme (elle se manifeste) entre les gens physiquement. À ce sujet, des versets indiquent clairement la division dans la religion : « Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes » [2] « Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues » [3]

Les versets similaires dans le Qor’ân sont nombreux, car le rappel de la division est un fondement au centre de la religion, comme mentionné dans ce verset : « Établissez la religion ; et n’en faites pas un sujet de division » [4] La division se manifeste ainsi entre les gens, de manière physique. Certes le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a interdit la division physique entre les imâms et les détenteurs du pouvoir. Il dit : « Celui qui voit chez le détenteur de l’autorité une chose qu’il réprouve, qu’il patiente, car celui qui sort du Groupe d’un empan et meurt ainsi, mourra d’une mort de l’époque antéislamique » [5]. Il a donc interdit (par ses propos) de délaisser l’obéissance à l’imâm ainsi que de se séparer (de se diviser) de lui. Cela constitue une forme de délaissement du Groupe qui représente l’union dans son sens, et c’est ce qui forme l’union dans le Groupe des musulmans de manière physique. C’est aussi la raison pour laquelle les savants disent- les savants du Groupe et de la Sounnah : « La division se manifeste dans les religions comme entre les gens physiquement, et côtoie le Groupe (l’union) dans les religions. » C’est-à-dire, de différentes façons dans la religion, la religion de l’Islâm ainsi qu’entre les gens de manière physique. Les Gens de la Sounnah du Groupe sont fidèles à la voie du Prophète Élu (sallallahu ’alayhi wa salam) et à ses compagnons en termes de religion et d’alliance.

Le Groupe représente ceux qui s’unissent sur la religion et ne s’y divisent point à son sujet, tout comme ils s’unissent de manière physique et ne se séparent point en se divisant entre eux. C’est la cause pour laquelle ils sont nommés les Gens de la Sounnah et du Groupe. [6]

Notes

[1Sahîh at-Targhîb wat-Tarhîb, 1/573

[2Coran, 6/159

[3Coran, 3/105

[4Coran, 42/13

[5Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[6Silsilat il-Mouhâdharât al-’Ilmiyyah du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, 1/516-518

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS