Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > Le Jeûne > Ramadhân > La retraite pieuse dans les trois mosquées ?

La retraite pieuse dans les trois mosquées ?

Règles & Fondements

lundi 17 novembre 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Question  :

Qu’en est-il de l’authenticité du hadîth qui dit : « Il n’y a pas d’I’tikâf sauf dans les trois mosquées » Est-ce que le hadîth est authentique, est-ce qu’il faut comprendre qu’il n’y a d’I’tikâf que dans les trois mosquées ?

Réponse  :

Al-Itikâf - dans une autre mosquée que les trois [Mekka, Jérusalem, Médine] est authentique, tant que celle-ci réunit les conditions qui sont que dans cette mosquée, y soit célébrée la prière en groupe, car si la prière en groupe n’y est pas célébrée, l’Itikâf [dans ce lieu] n’est pas authentique. Et quand [la personne] fait voeu de faire l’Itikâf dans une des trois mosquées, il se doit de faire l’Itikâf [dans l’une de ces trois mosquées] afin de concrétiser son voeu. [1]

Question  :

Est-il permis de faire « al-Itikâf » dans une autre mosquée que dans les trois mosquées ?

Réponse  :

Il est permis de faire « al-I’tikâf » dans une autre mosquée que les trois, et les trois mosquées sont : al-Masdjid al-Harâm, Masdjid an-Nabî (sallallahu ’alayhi wa sallam), et Masdjid al-Aqsa. Et la preuve de cela résulte dans les paroles d’Allâh - Ta’âla :

« Mais ne cohabitez pas avec elles pendant que vous êtes en retraite rituelle dans les mosquées. » [2]

Et ce verset est une décision pour l’ensemble des musulmans, et si nous disions que ce qui est visé [dans ce verset] c’est les trois mosquées [précitées], un grand nombre de musulmans n’entrerait pas sous cette décision [coranique], car certes, un grand nombre de musulmans se trouvent en dehors de la Mekka, de Medine, et de Quds, et sur cela nous disons : Certes « al-I’tikâf » est permis dans l’ensemble des mosquées, et quant à ce hadîth authentique : « Il n’y a pas d’I’tikâf sauf dans les trois mosquées », il y est entendu que « al-I’tikâf » [dans les trois mosquées] est plus parfait et meilleur, et il n’y a pas de doute que « al-I’tikâf » dans les trois mosquées est meilleur que dans toute autre mosquée, comme la prière dans la mosquée sacrée vaut cent milles prières, celle dans la mosquée du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) est meilleur que milles prières [effectuées ailleurs] excepté [celle faite dans] la mosquée sacrée, et la prière dans la mosquée de Jérusalem vaut cinq cent prières. [3]

Notes

[1Madjmu’ Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ, 15/444-445

[2Coran, 2/187

[3Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 20/160-161

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS