Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > La prière > L’abandon de la prière > Pour quiconque manque une ou plusieurs prières obligatoires

Pour quiconque manque une ou plusieurs prières obligatoires

Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’ilmiya wal-Iftâ

mardi 14 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Pour quiconque manque une ou plusieurs prières obligatoires

Quiconque manque une ou plusieurs prières obligatoires, sans excuse valable, il se doit de se repentir sincèrement auprès d’Allâh, et il n’a pas à les refaire ni apporter d’expiation, car manquer une salat obligatoire délibérément est de la grande mécréance, ainsi que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) l’a dit : « Le pacte qui se tient entre nous et eux est la prière ; quiconque l’abandonne devient mécréant. » [1] Et il (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Entre un homme et le polythéisme et la mécréance se tient son accomplissement de la prière » [2]

Il n’y a pas d’expiation pour ceci excepté le repentir sincère. [3]

Notes

[1Rapporté par Ahmad 22428, At-Tirmidhî, 2621, An-Nissâ’i, 462

[2Rapporté par Muslim

[3Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, 6/53

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS