Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > La prière > La prière du voyageur > Rassembler ses prières dans le desert ou à la fin de la journée (...)

Rassembler ses prières dans le desert ou à la fin de la journée ?

SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdullâh Ibn BâZ (rahimahullâh)

jeudi 17 juin 2004, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Question  :

Nous sommes allés en groupe dans le désert ; nous était-il permis de raccourcir nos prières et de les rassembler ou pas ?

Réponse  :

Si l’endroit du désert où vous êtes allés est assez loin de votre lieu de résidence pour être considéré comme un voyage, il n’y a pas d’interdiction à rassembler et raccourcir les prières, et les raccourcir est meilleur que de les compléter. Quant à les rassembler, cela implique de prier le « Dhuhr » en deux Raka’ah, le « ’Asr » en deux Raka’ah, et « al-’Ishâ » en deux Raka’ah, ainsi quiconque souhaite le faire, il le peut, et quiconque ne le souhaite pas, il le peut. Et de prier « al-Dhuhr » et « al-’Asr » ensemble, ainsi que « al-Maghreb » et « al-’Ishâ » ensemble, mais ne pas les faire [ensemble] est meilleur quand le voyageur est un résident et qu’il est apaisé, parce que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) pendant son séjour à Mina lors du pèlerinage d’adieu raccourcissait ses prières mais il ne les réunissait pas ; il ne les réunissait qu’à « ’Arafat » et « Muzdalifah » par nécessité. Et quand le voyageur a l’intention de rester en un lieu pendant plus quatre jours, il est meilleur de ne pas raccourcir les prières, mais de les compléter de quatre Raka’ah. Et c’est le dire de beaucoup de gens de science. Mais si la période de résidence est de quatre jours ou moins, alors les raccourcir est meilleur...Et c’est Allâh qui accorde le succès. [1]

Question  :

Est-il permis pour le musulman lorsqu’il fait un long voyage de rassembler ses prières à la fin de la journée ?

Réponse  :

Cela est grandement blâmable, et [cela] n’a été dit par aucun des gens de science. Mais plutôt, il est permis pour le voyageur de rassembler le « Dhuhr » et « ’Asr » seulement, à l’heure de l’une des deux [prières], avant que le soleil commence ne jaunisse, et de rassembler le « Maghreb » et « ’Ishâ » à l’heure de l’une des deux [prières], avant le milieu de la nuit. En ce qui concerne la prière du « Fajr » elle ne peut être joint à aucune autre prière, mais elle doit être toujours prié à l’heure, que l’on soit en voyage ou résident, et cela avant que le soleil ne se lève. [2]

Notes

[1Fatâwa Islamiyyah - SHeikh Ibn BâZ, 1/401-402

[2Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, 12/295-296

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS