Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > L’avis juridique contextualisé...

L’avis juridique contextualisé...

Ibn El-Qayyîm El-Djawziyyah (rahimahullâh)

samedi 16 mars 2019, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm

Il s’agit d’un chapitre extrêmement bénéfique dont l’ignorance a provoqué une énorme confusion au sujet de la législation, ce qui a impliqué la gêne, la difficulté et l’imposition de ce qui est insupportable et que la formidable législation – qui se situe au plus haut degré des intérêts – ne pourrait apporter. Car, en effet, la législation est établie et fondée sur la prise en compte des finalités et des intérêts, dans ce bas-monde et dans l’au-delà. Elle est dans sa totalité justice, miséricorde, intérêts et sagesse. Ainsi toute question qui dévie de la justice vers l’injustice, de la miséricorde vers son opposé, de l’intérêt vers le préjudice, de la sagesse vers la futilité, ne fait pas partie de la législation, même si on l’y insère par interprétation. [1]

Ce constitue l’essence de la jurisprudence (El-Fiqh), et quiconque émet un avis (Fatwa) que sur la base de ce qu’il est écrit et argumenté dans les livres sans se soucier ni des habitudes, ni du temps, ni des circonstances et ni des détails complémentaires liées à la situation des gens, s’égare et égare. Ses erreurs dans la religion sont aussi graves que celles d’un médecin qui traite de nombreuses personnes de différentes régions, différentes dans leurs habitudes, dans leurs époques et leurs coutumes, en se basant sur un livre de plusieurs ouvrages médicaux sur (les maladies) du corps. C’est donc un médecin ignorant, comme ce Mouftî serait ignorant et causerait plus tort encore dans la religion des gens. Et c’est auprès d’Allâh qu’est le secours. [2]

Notes

[1I’lâm El-Mouwaqi’în ’en Rabb il-’Âlamîn de Ibn El-Qayyîm, 3/337

[2I’lâm El-Mouwaqi’în ’en Rabb il-’Âlamîn de Ibn El-Qayyîm, 3/470

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS