Le chemin des anciens pieux

Accueil > Science du Hadîth > Commentaire de Hadîth > L’invocation de Dhoûn-Noûn quand il invoqua son seigneur depuis le ventre de (...)

L’invocation de Dhoûn-Noûn quand il invoqua son seigneur depuis le ventre de la baleine

Ibn El-Qayyîm El-Djawziyyah (rahimahullâh)

samedi 26 janvier 2019, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « L’invocation de Dhoûn-Noûn quand il invoqua son Seigneur depuis le ventre de la baleine : « Nul n’est digne d’être adoré en dehors d’Allâh ! Pureté à Toi ! J’ai été vraiment du nombre des injustes », Il n’est pas de serviteur invoquant par cette invocation sans qu’il ne soit exaucé. » [1]

Quant à l’invocation de Yoûnous (Dhoûn-noûn), elle comprend la perfection de l’Unicité (Tawhîd) et de l’exemption de tout défaut du Seigneur – Ta’âla, et la reconnaissance par le serviteur de son injustice et son péché, ce qui constitue un des meilleurs remèdes contre les afflictions, angoisses, et soucis ; et un des meilleurs intermédiaires auprès d’Allâh – Soubhânahu – afin qu’Il réponde aux besoins. Le Tawhîd (l’Unicité d’Allâh) et l’exemption de tout défaut comportent l’affirmation de la perfection d’Allâh, et Son exemption de tout manque, défaut ou semblable. La reconnaissance de l’injustice englobe la foi du serviteur en la loi, la récompense, et au châtiment, cela implique sa faiblesse et son retour vers Allâh en demandant pardon de son péché, et reconnaissant sa servitude et son besoin de son Seigneur. Il y a donc quatre choses à travers lesquelles on cherche intermédiaire auprès d’Allâh : le Tawhîd, l’exemption d’Allâh de tout défaut, la servitude et la reconnaissance. [2]

Notes

[1Hadîth authentifié par SHeikh El-Albânî

[2Zâd ul-Ma’âd fî Hadî Kheir El-‘Ibâd de Ibn El-Qayyîm, 4/297

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS