Le chemin des anciens pieux

Accueil > Spiritualité > On ne peut pas trouver plus peiné que celui dont la vie d’ici-bas est le plus (...)

On ne peut pas trouver plus peiné que celui dont la vie d’ici-bas est le plus grand souci

Ibn El-Qayyîm El-Djawziyyah (rahimahullâh)

mardi 23 juillet 2019, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm

En effet, on ne peut pas trouver plus peiné que celui dont la vie d’ici-bas est le plus grand souci et qui consacre tout son temps à l’obtenir et à la garder. Par châtiment, ici, il faut entendre la souffrance, la peine et la fatigue, comme dans cette parole du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) : « Le voyage est une part de souffrance. » [1] Et sa parole : « Le mort est châtié à cause des pleurs de ses proches. » [2] C’est-à-dire, qu’il souffre et éprouve de la douleur et non pas qu’il est châtié à cause de leurs actes.

Il s’agit donc de ceux dont la vie d’ici-bas est le plus grand souci, comme a dit l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa salam) dans ce hadîth qui est rapporté par Et-Tirmidhî et d’autres, d’après Anas (radhiallâhu ‘anhu) : « Celui dont la vie de l’Au-delà est le plus grand souci, Allâh lui mettra sa richesse dans son cœur, lui assemblera ses idées et ce bas monde lui parviendra soumis. Quant à celui dont la vie de ce bas monde est le plus grand souci, Allâh lui mettra sa pauvreté devant ses yeux, et le jettera dans la confusion et il ne lui parviendra de ce bas monde que ce qui lui a été destiné. » [3] [4]

Notes

[1El-Boukhârî et Mouslim

[2El-Boukhârî et Mouslim

[3Es-Sahîha du SHeikh El-Albânî

[4Ighâthatou El-Lahfân fî Massâ-îd Ech-Chaytân de Ibn El-Qayyîm, 1/86

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS