Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > Règles funéraires > Récitez du Qor’ân après l’enterrement

Récitez du Qor’ân après l’enterrement

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

dimanche 12 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Pas de licence spécifique (droits par défaut)

BimsiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Quel est le jugement concernant le fait de lire la sourate « Yassin » après l’enterrement d’une personne ?

Réciter la sourate « Yassin » près de la tombe du défunt est une innovation qui n’a aucun fondement religieux. De la même manière, la récitation du Qor’ân après l’enterrement d’une personne ne fait pas partie de la Sounnah, bien plus, cela est une innovation. A ce sujet, lorsque le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) participait à un enterrement, il se tenait devant le défunt et disait : « Demandez le pardon pour votre frère, et demandez pour lui l’apaisement, car certes, il est en ce moment même interrogé. » Et il n’a pas été rapporté de lui qu’il récitait sur la tombe, ou qu’il ait pu ordonner cela. [1]

Notes

[1Madjmu’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîn, 17/222

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.