Manhajulhaqq.com

Accueil > Voie et Méthodologie > Recherche de la Science > Le conseil à ceux qui recherchent la science

Le conseil à ceux qui recherchent la science

SHeikh ’Abdel-’Azîz ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve)

vendredi 23 janvier 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Le premier conseil à celui qui recherche la science est la sincérité d’intention pour Allâh. Que l’intention soit dans le but de lever l’ignorance que l’on a en soit, ensuite celle des autres. La base de l’être humain est l’ignorance. Allâh – Ta’âla – dit : « Et Allâh vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir » [1] La science est un acte d’adoration, Allâh – Ta’âla – dit : « Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allâh » [2] Et Allâh – Ta’âla – dit : « Sachez qu’Allâh est sévère en punition, mais aussi Allâh est Pardonneur et Miséricordieux. » [3] Tout ce qui constitue un ordre d’Allâh est une adoration en soi. Cette règle est une leçon bénéfique, et qui est que « Tout ce qui constitue un ordre d’Allâh est une adoration en soi. » Celui qui recherche la science dans le cadre d’un cours dispensé, ou sur une chaise à apprendre à l’université, fait un acte d’adoration lorsque son intention est sincère pour Allâh. C’est une leçon bénéfique très importante. La recherche de la science fait partie de la lutte sur le chemin d’Allâh. La preuve en cela, Allâh – Ta’âla – dit : « Les croyants n’ont pas à quitter tous leurs foyers. Pourquoi de chaque clan quelques hommes ne viendraient-ils pas s’instruire dans la religion, pour pouvoir à leur retour, avertir leur peuple afin qu’ils soient sur leur garde. » [4] Tous leurs foyers, ce qui veut dire, qu’un groupe reste à l’étude de la religion.

Le deuxième conseil à celui qui recherche la science, c’est de pratiquer avec connaissance, qui est l’héritage de la science, ce qui est le moyen de rester dans la science et de l’augmenter. Celui qui pratique avec science, Allâh lui accorde une science sur ce sur quoi il n’a pas de science. Celui qui pratique sans science, méritera haine et châtiment (auprès d’Allâh).

Le troisième conseil est la transmission de la science, sa propagation et le fait d’appeler à Allâh. Allâh – Ta’âla – dit : « Dis : Voici ma voie, j’appelle les gens [à la religion] d’Allâh, moi et ceux qui me suivent » [5] Et : « Allâh prit, de ceux auxquels le Livre était donné, cet engagement : Exposez-le, certes, aux gens et ne le cachez pas. » [6] Si cela a été dit pour les Gens du Livre, à plus forte raison pour cette communauté. La Parole : « Exposez-le, certes, aux gens et ne le cachez pas » signifie transmettre le rappel à l’ensemble des gens. Celui qui agit sans science sera puni par l’oubli. La science se perd et on peut en être privée – qu’Allâh nous en préserve. La preuve est dans la Parole d’Allâh – Ta’âla : « Et puis, à cause de leur violation de l’engagement, Nous les avons maudits et endurci leur cœur : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. » [7] Ce qui en témoigne : « oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. » [8]

Notes

[1Coran, 16/78

[2Coran, 47/19

[3Coran, 5/98

[4Coran, 9/122

[5Coran, 12/108

[6Coran, 3/187

[7Coran, 5/13

[8Tiré du site : http://shrajhi.com

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2016©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.