Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > La langue arabe > La science passe par l’apprentissage de l’arabe

La science passe par l’apprentissage de l’arabe

SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

samedi 15 février 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Quel est votre conseil pour les étudiants en science qui négligent l’apprentissage de la grammaire (en langue arabe) ?

Il n’y a pas de science légiférée sans la grammaire. Certes, la science légiférée est en arabe pour comprendre les textes. Le Livre [d’Allâh], la Sounnah, les expressions selon la compréhension des anciens sur cela, et ils [les anciens] sont les savants en cela. Et cela ne peut pas être sans la compréhension de la langue (arabe). Le premier des degrés [à passer] est la compréhension de la langue (arabe), la compréhension de la grammaire, le fait de saisir le sens de la parole afin de se construire. Assurément, celui qui ne saisit pas la grammaire n’a pas de compréhension dans la législation. [1]

Notes

[1Al-Adjwibat ul-Bouhoûth wal-Moudârissât ul-Mouchtamilat ‘alayhâ ad-Douroûss il-‘ilmiyyah du SHeikh Sâlih Âl-SHeikh, 8/365

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.