Manhajulhaqq.com

Accueil > Actualités > La Fatwa mensongère du cannibalisme

La Fatwa mensongère du cannibalisme

SHeikh ’Abdel-’Azîz Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve)

vendredi 10 avril 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Le Mouftî et grand savant SHeikh ’Abdel-’Azîz Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve) a démenti la fatwa qui lui a été attribuée sur le fait que l’homme puisse manger de la chaire humaine, et plus particulièrement la chaire de sa femme par instinct de survie.

SHeikh a expliqué que cette fatwa attribuée à son égard sans aucun fondement constitue un mensonge avéré qui n’a pour but que de déformer l’image de l’Islâm, qui a accordé un statut élevé et digne à la personne, que ce soit à l’égard de l’homme comme de la femme, et qui a préservé ses droits religieux, vis-à-vis de sa personne et de sa raison ainsi que de ses biens. Allâh - Ta’âla - dit « Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. » [1]

Le grand savant a aussi souligné le besoin urgent d’unir la communauté et de renforcer sa détermination contre ses ennemis communs qui se cachent dans la nation, et de ne pas porter attention aux mensonges promus qui ont pour objectif de déstabiliser la société, la dispersion de ses objectifs et sa réalisation dans nos pays et les pays musulmans. [2]

Notes

[1Coran, 49/6

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.