Manhajulhaqq.com

Accueil > Voie et Méthodologie > Recherche de la Science > L’obligation de la science

L’obligation de la science

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

dimanche 13 septembre 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Qu’en est-il de l’obligation concernant la science vis-à-vis du commun des gens, et de celui qui n’a pas la capacité de rechercher la science ?

Il est obligatoire à l’égard de celui qui n’a pas la science, ou qui n’a pas la capacité de rechercher la science, d’interroger les Gens de science. Allâh – Ta’âla – dit : « Demandez donc aux Gens du Rappel, si vous ne savez pas. » [1] Allâh – Ta’âla – n’a pas ordonné de les interroger si ce n’est lorsqu’il est nécessaire de prendre leurs dires, et telle est l’imitation de leurs propos [Taqlîd]. Ceci dit, ce qui est interdit dans l’imitation des propos, est le fait de suivre un dogme de pensée spécifique en toute situation, et en croyant que cela est la seule voie menant à Allâh – ‘Azza wa Djal, et de prendre uniquement de cette voie même si elle contredit les preuves.

Concernant celui qui a la capacité de faire l’effort de recherche de la science, comme l’étudiant en science qui peut se donner la chance d’une science multiple, par laquelle il fait l’effort de rechercher les différentes preuves, il doit prendre ce qu’il voit comme authentique ou le plus proche de ce qui est authentique.

Concernant maintenant le commun des gens ou le débutant en science, ils se doivent de faire un effort dans l’imitation des propos en recherchant ce qui est le plus proche de la vérité. Cela auprès de celui doté d’une science sûre, d’une pratique ancrée et pieuse. [2]

Notes

[1Coran, 21/7

[2Kitâb ul-‘Ilm de SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, p.205

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.