Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > La prière > La prière du vendredi > Quelques points sur le jour du vendredi

Quelques points sur le jour du vendredi

SHeikh ’Abdullâh Ibn ’Abder-Rahmân al-Bassâm (rahimahullâh)

vendredi 18 décembre 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Le jour du vendredi est le meilleur jour de la semaine, et Allâh l’a spécifié en particulier pour les musulmans, et en a égaré par son biais les nations précédentes. Une générosité de Sa part et un bienfait pour cette communauté.

En ce jour, il y a des adorations particulières, et la plus grande d’entres elles est la prière en ce jour qui représente une obligation singulière. De la même manière, il est recommandé en ce jour de réciter la sourate « La prosternation » et « L’homme » dans la prière du Fajr, et sourate « La caverne » dans sa journée, le fait aussi de multiplier les prières sur le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam), le fait aussi de se parfumer et de se vêtir des meilleurs vêtements pour cette occasion, et de se rendre à la mosquée tôt, et de s’occuper sur place au rappel d’Allâh et invocations jusqu’à l’arrivée de l’imâm, et de garder le silence lorsqu’il débute son prêche. Il y a aussi en ce jour une heure où les invocations sont exaucées, et elles sont non rejetées pour celui qui invoque. Il y a une divergence des savants sur l’heure précise concernée. Certains d’entre eux disent : « Celle-ci va du moment où l’imâm s’assoit sur le Minbâr et la fin de la prière. » Et d’autres disent : « Celle-ci se situe après la prière du ‘Asr. » Ce dernier avis est celui de la majorité des Compagnons et des successeurs, et qui a été l’avis adopté par l’imâm Ahmad.

De même, la prière en ce jour est particulière, et elle n’existe pas en un autre moment en groupe avec des conditions et un accomplissement similaire. Elle se fait précéder par deux sermons avec une lecture dans la prière à haute voix. Il est interdit de vendre et d’acheter après l’appel à la prière du vendredi. C’est la raison pour laquelle il y a unanimité des savants sur son caractère obligatoire pour les hommes. Il est dit aussi que ce jour représente le meilleur rassemblement des musulmans indépendamment du rassemblement du jour de ‘Arafa.

Il a été détaillé par le SHeikh Ibn al-Qayyîm un long chapitre sur le sujet dans son ouvrage « Zâd al-Mi’âd fî Hadî Kheir al-‘Ibâd ». [1]

Notes

[1Tayssîr al-’Allâm Charh ’Oumdat il-Ahkâm du SHeikh ’Abdullâh al-Bassâm, 1/361

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.