Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > La prière > La prière du vendredi > Les grandes ablutions du vendredi

Les grandes ablutions du vendredi

Règles & fondements

jeudi 24 décembre 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Pour SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, il est obligatoire de faire le Ghousl (grandes ablutions) pour la personne qui souhaite se rendre à la prière du vendredi. Cela constitue une obligation sur la base de la parole du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) qui dit : « Les grandes ablutions du vendredi sont une obligation pour toute personne pubère. » [1] Ce qui veut dire, pour toute personne adulte. Les grandes ablutions ne sont pas obligatoires pour la personne qui ne se rend pas à la prière du vendredi. [2]

Pour SHeikh Sâlih al-Fawzân et d’autres, il est recommandé de faire les grandes ablutions pour le jour du vendredi, et cela est encore meilleur si c’est pour se rendre à la prière du vendredi. Cela a été légiféré selon un consensus des savants. Mais il y a une divergence des savants sur le fait de savoir si cela est obligatoire ou simplement recommandé ? La majorité des savants disent que cela est recommandé, et que ceci ne constitue pas un acte obligatoire. Ils prennent comme preuve la parole du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) qui dit : « Quiconque fait ses ablutions le jour du vendredi, cela est très bien, mais quiconque fait ses grandes ablutions, cela est meilleur. » [3] Et ceux parmi les savants qui soutiennent l’obligation des grandes ablutions, s’appuient sur la parole du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) qui dit : « Les grandes ablutions du vendredi sont une obligation pour toute personne pubère. » [4]

Ibn al-Qayyîm (rahimahullâh) a apporté un troisième avis qui dit que celui qui porte une souillure, ou une mauvaise odeur, les grandes ablutions sont une obligation dans ce cas, afin de lever la souillure pour se rendre à la prière du vendredi. Mais si la personne est propre et ne porte pas d’odeur désagréable, dans ce cas les grandes ablutions sont recommandées. Ceci constitue une bonne parole. [5] [6]

Notes

[1Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[2Tanbiyat ul-Afhâm bi-Charh ‘Oumdat il-Ahkâm du SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, p.335

[3Rapporté par Abû Dâwoud, at-Tirmidhî, an-Nassâ-î et Ahmad

[4Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[5Idhâh ul-’Abârât fî Akhssar al-Moukhtassarât du SHeikh Sâilh al-Fawzân, 1/318-319

[6Minhat ul-Malik il-Djalîl Charh Sahîh Muhammad Ibn Ismâ-îl du SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdullâh ar-Râdjihî, 2/497

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.