Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > La prière > La prière du vendredi > La salutation de la mosquée lorsque l’imâm fait son sermon du vendredi

La salutation de la mosquée lorsque l’imâm fait son sermon du vendredi

Règles & fondements

samedi 2 janvier 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Il y a une divergence des savants sur celui qui entre dans la mosquée, et que l’imâm fait son sermon, doit-il prier la prière de salutation de la mosquée ou doit-il s’asseoir afin d’écouter l’imâm ? Selon le dogme Chafiite, Ahmad et un groupe des gens du hadîth soutiennent qu’il est légiféré de faire cette prière sur la base du hadîth qui dit : « Quand l’un d’entre vous entre dans la mosquée, qu’il ne s’assoie pas avant d’avoir accomplit deux unités de prière. »

Selon le dogme Malékite et Hanafite, lorsqu’il entre, il s’assoit sans prier. Cela sur la base de la Parole d’Allâh – Ta’âla : « Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l’oreille attentivement et observez le silence. » [1] Et le hadîth : « Si tu dis à celui qui est assis près de toi : « Ecoute [le prêche] », le jour du vendredi alors que l’imâm prononce son prêche, tu auras alors prononcé des paroles futiles. » [2] [3]

Pour certains savants, il ne faut pas s’asseoir avant d’avoir accompli la salutation de la mosquée. Cela sur la base de la parole du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) : « Lorsque l’un d’entre vous vient le jour du vendredi alors que l’imâm fait son sermon, qu’il fasse deux unités de prière et qu’il les fasse de manière concise. » Ce qui veut dire, légère. [4] De cette manière, le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a ordonné à cet homme qui est entré dans la mosquée, alors que l’imâm faisait son sermon, de prier deux unités de prière. Cela indique qu’il est légiféré de faire les deux unités de prière, et de ne pas s’asseoir avant de les avoir accomplies. Ceci dit, elles doivent être légères afin de privilégier l’écoute du sermon de l’imâm. [5]

Notes

[1Coran, 7/204

[2Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[3Tayssîr al-’Allâm Charh ’Oumdat il-Ahkâm du SHeikh ’Abdullâh al-Bassâm, 1/267

[4Idhâh ul-’Abârât fî Akhssar al-Moukhtassarât du SHeikh Sâilh al-Fawzân, 1/323

[5Al-Imdâd bi-tayssîr Charh iz-Zâd Charh ‘ala Zâd il-Moustaqnî’ du SHeikh Sâlih al-Fawzân, 2/89

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.