Manhajulhaqq.com

Accueil > Ascétisme > L’éclat du visage de l’homme pieux et du pervers

L’éclat du visage de l’homme pieux et du pervers

SHeikh al-Islam Ibn Taymiyyah (rahimahullâh)

samedi 4 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

L’homme véridique dévot voit apparaître sur son visage une lumière liée à sa sincérité, et l’éclat de son visage est un signe distinctif de cette luminosité. De même pour le menteur dépravé, plus la vie de l’homme se prolonge plus ces traces se manifestent en lui. Un homme peut avoir, étant jeune, un beau visage, mais s’il devient dépravé et persiste en cela, son for intérieur laissera apparaître en fin de vie un visage laid et vice-versa. Il est rapporté que Ibn ’Abbâs a dit : « La bonne action amène une lumière dans le cœur, un éclat sur le visage, une force pour le corps, une largesse de subsistance, et un amour dans le cœur des créatures. La mauvaise action amène ténèbres dans le cœur, une noirceur sur le visage, une faiblesse pour le corps et une haine dans le cœur des créatures. »

L’homme peut ne pas viser le mensonge mais professer des croyances fausses et mensongères concernant Allâh, Ses Messagers, Sa religion, ou Ses pieux serviteurs. Il peut consacrer à cela ascétisme, adoration et efforts, et ainsi ce mensonge qu’il pensait être vérité, et ce qui en découle en son for intérieur, apparaît sur son visage et le recouvre d’une fumée et noirceur en fonction de son état, comme l’a dit un pieux prédécesseur : « Même si l’adepte de l’innovation applique chaque jour une crème, la noirceur de l’innovation apparaît sur son visage. » Ces choses apparaîtront totalement le Jour de la Résurrection, Allâh -Ta’âla - dit : « Et au Jour de la Résurrection, tu verras les visages de ceux qui mentaient sur Allah, assombris. N’est-ce pas dans l’Enfer qu’il y aura une demeure pour les orgueilleux. Et Allâh sauvera ceux qui ont été pieux en leur faisant gagner [leur place au Paradis]. Nul mal ne les touchera et ils ne seront point affligés. » [1] « Au jour où certains visages s’éclaireront, et que d’autres s’assombriront. A ceux dont les visages seront assombris (il sera dit) : « avez-vous mécru après avoir eu la foi » Eh bien, goûtez au châtiment, pour avoir renié la foi. Et quant à ceux dont les visages s’éclaireront, ils seront dans la miséricorde d’Allâh, où ils demeureront éternellement. » [2] Ibn ’Abbâs et d’autres ont dit : « Certains visages s’éclaireront, qui sont les gens de la Sounnah et du Groupe, et que d’autres s’assombriront, qui sont les gens de l’innovation et des sectes. » [3]

Nous devons donc craindre Allâh dans nos relations avec les gens, et ainsi n’être injustes envers eux ni par nos cœurs ni par nos membres, et nous devons leur accorder leurs droits par nos cœurs et nos membres. Mais nous ne devons pas les craindre en Allâh et délaisser ce qu’Allâh et Son Messager nous ont ordonnés par peur d’eux. Celui qui s’attache à cette voie, la bonne fin lui sera accordée, ainsi que ’Âicha (radhiallâhu ’anha) l’a écrit à Mou’âwiyyah (radhiallâhu ’anhu) : « Ceci dit : celui qui recherche l’agrément des gens par le courroux d’Allâh, Allâh se courrouce contre lui et fait que les gens se courroucent contre lui, et celui qui le louait le blâmera alors. Et celui qui recherche l’agrément d’Allâh même si cela courrouce les gens, Allâh l’agrée et fait en sorte que les gens l’agréent. » Donc, la pensée et l’objectif du croyant n’est que d’obtenir l’agrément de son Seigneur et de s’éloigner de Son courroux, et la bonne fin lui appartient, et il n’y a de force et de puissance qu’en Allâh. [4]

Notes

[1Coran, 39/60-61

[2Coran, 3/106-107

[3Al-Djawâb us-Sahîh Liman Baddâl Dîn al-Massîh de Ibn Taymiyyah, 6/491

[4Madjmou’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 2/233

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2016©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.