Manhajulhaqq.com

Accueil > Voie et Méthodologie > L’homme comme la femme doivent commander le bien et interdire le (...)

L’homme comme la femme doivent commander le bien et interdire le mal

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

dimanche 17 janvier 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Allâh – Ta’âla – dit : « Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salât, acquittent la Zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allâh fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage. » [1]

Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Chacun d’entre eux est l’allié du second, il le secourt et l’aide. Voyez ce verset sur les croyants : « Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. » Et sur les hypocrites : « Les hypocrites, hommes et femmes, appartiennent les uns aux autres. » [2] Ils ne sont pas alliés aux autres. Alors qu’au contraire, le croyant est l’allié de son frère. Ils ordonnent le convenable et interdisent le blâmable.

Ce verset est une preuve que la fonction d’ordonner le convenable et d’interdire le blâmable n’est pas spécifique aux hommes, mais cela concerne aussi les femmes qui doivent ordonner le convenable et interdire le blâmable. Ceci dit, dans les champs d’activités des femmes, cela ne doit pas se faire dans des assemblées masculines, mais leurs champs s’étalent dans les réunions féminines, les repas de noces, dans les jours consacrés aux études, et autres moments. Lorsque tu vois une femme commettre un acte blâmable, tu condamnes cet acte, si tu la vois être négligente dans une obligation religieuse, tu lui ordonnes le convenable. Certes l’ordre d’ordonner le convenable et d’interdire le blâmable concerne les hommes comme les femmes. « Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable, accomplissent la Salât, acquittent la Zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allâh fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage. » [3] Nous demandons à Allâh qu’Il nous accorde ainsi qu’à vous-même Sa Miséricorde et Son pardon. [4]

Notes

[1Coran, 9/71

[2Coran, 9/67

[3Coran, 9/71

[4Charh Riyâdh as-Sâlihîn min Kalâm Sayd il-Moursalîn de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 2/411

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2016©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.