Manhajulhaqq.com

Accueil > Science du Coran > Écouter le Qor’ân à partir de la radio ou une cassette ?

Écouter le Qor’ân à partir de la radio ou une cassette ?

Sheikh ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abdullâh Ibn BâZ (rahimahullâh)

dimanche 17 avril 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLlehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Est-ce que le fait d’écouter le Qor’ân à partir de la radio ou d’une cassette apporte t-il une récompense ?

Oui, lorsque tu écoutes le Qor’ân, tu entres dans la Parole : « Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l’oreille attentivement et observez le silence. » [1]. Tu es alors dans un énorme bien. Tu es ainsi associé dans la récitation du récitateur qui pour chaque lettre qu’il récite, la récompense peut-être multipliée par dix fois. Je conseille à l’ensemble de mes frères musulmans, d’apporter une attention particulière à l’écoute du Qor’ân, et à leurs récitateurs à travers la radio du Qor’ân. Lorsqu’une assise est faite avec un groupe, et qu’une personne récite alors que les autres écoutent, méditent et réfléchissent les versets, cela constitue un énorme bien. Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) réunissait les compagnons, et il récitait le Qor’ân, en leur enseignant, se prosternait parfois dans les versets concernés, et les compagnons se prosternaient aussi avec lui. Quelquefois, il ordonnait à un compagnon de lui réciter le Qor’ân, comme cela se fit avec ‘Abdullâh Ibn Mass’oûd (radhiallâhu ‘anhu), qui avait récité le début de la sourate « Les femmes », et que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) l’écoutait, et arrivé au verset : « Comment seront-ils quand Nous ferons venir de chaque communauté un témoin et que Nous te (Muhammad) ferons venir comme témoin contre ces gens-ci ? » [2] Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) lui dit alors : « Cela suffit. » Et Ibn Mass’oûd dit : « Je levai ma tête, et je vis les larmes du Prophète qui coulèrent. » Cela rappelle la position du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) et le fait qu’il ait pleuré, et l’objectif visé en cela est que dans l’assemblée faite pour la récitation du Qor’ân, y garder le silence pour écouter, méditer et y raisonner, constituent un bien énorme.

Ecouter le Qor’ân par le biais de la radio, ou autres supports réalise un bien significatif et de nombreux avantages. Je recommande d’écouter le Qor’ân, de le méditer, le réfléchir et de l’appliquer. Comme je recommande de multiplier sa récitation chez toi, à la mosquée, dans la rue, dans l’avion, le bateau et autres, de s’efforcer à la lecture du Qor’ân et sa méditation, et de le raisonner. Tel qu’Allâh – Subhânahu wa Ta’âla – l’a dit : « [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent ! » [3] Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Celui qui récite une lettre du Livre d’Allâh, aura une bonne action qui sera décuplée jusqu’à dix fois. » Il dit encore (sallallahu ‘alayhi wa salam) : « Récitez le Coran, car au Jour de la Résurrection, (son mérite) intercédera en faveur de ceux qui l’ont récité. » [4]

Notes

[1Coran, 7/204

[2Coran, 4/41

[3Coran, 38/29

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.