Manhajulhaqq.com

Accueil > Science du Hadîth > Commentaire de Hadîth > « Toute personne qui meurt sans rien associer à Allâh, rentre au Paradis… (...)

« Toute personne qui meurt sans rien associer à Allâh, rentre au Paradis… »

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

jeudi 19 mai 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Djibrîl est venu me voir et m’a annoncé la bonne nouvelle que toute personne de ma communauté qui meurt sans rien associer à Allâh, rentre au Paradis ». Abû Dhar a dit : « Même s’il commet la fornication et vol ? » Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Même s’il commet la fornication et vol. » Rapporté par al-Bukhârî.

Cela ne veut pas dire que la fornication et le vol sont des actes faciles. Bien au contraire, ce sont des actes ardus. C’est la raison pour laquelle Abû Dhar en a donné autant d’importance en demandant : « Même s’il commet la fornication et vol ? » Et qu’il a répondu : « Même s’il commet la fornication et vol. » Sur cette base, cela s’adresse à celui qui meurt sur la foi alors qu’il est désobéissant en ayant commis des grands péchés, certes Allâh – Ta’âla – dit : « Certes, Allâh ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. » [1] Certes, Allâh lui pardonne et le ne châtie pas.

Cependant, s’Il le châtie, sa fin sera par la suite au Paradis. Quiconque n’associe rien à Allâh et ne commet aucun acte de mécréance, sa demeure finale sera le Paradis. Mais celui qui commet des actes de mécréance, comme celui qui ne prie pas – et qu’Allâh nous en protège – demeurera éternellement en Enfer. Car celui qui ne prie pas, est mécréant renégat et sa demeure finale sera le feu de la Géhenne éternellement, même s’il atteste qu’il n’y a aucune divinité qui ne mérite l’adoration si ce n’est Allâh, et qu’il atteste que Muhammad est l’Envoyé d’Allâh ; même s’il croit en Allâh et au Jour Dernier, mais ne prie pas, c’est un renégat. Certes, les hypocrites à l’époque du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) disaient : « Nous attestons que tu es certes le Messager d’Allâh » [2] et ils invoquaient Allâh, mais ils n’invoquaient Allâh que très peu. Et ils priaient, ceci dit : « Et lorsqu’ils se lèvent pour la Salât, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. » [3] Par cela, ils sont dans le plus bas fond de l’Enfer. [4]

Notes

[1Coran, 4/116

[2Coran, 63/1

[3Coran, 4/142

[4Charh Riyâdh as-Sâlihîn min Kalâm Sayd il-Moursalîn de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 3/368-369

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.