Manhajulhaqq.com

Accueil > Science du Coran > Tenir le Qor’ân et le lire dans la prière ?

Tenir le Qor’ân et le lire dans la prière ?

SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

jeudi 30 juin 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Est-il permis de tenir et lire le Qor’ân dans la prière obligatoire ?

Non, cela n’est pas permis dans la prière obligatoire. Qui est celui qui tient le Qor’ân ? Tu m’informes qu’il le porte dans la prière obligatoire. Ce n’est alors pas permis dans la prière obligatoire. Pour ce qui est de prendre le Qor’ân dans la prière, il a été rapporté des anciens pieux prédécesseurs qu’ils le faisaient dans les prières surérogatoires. Mais de le faire dans la prière, cela ne constitue pas une Sounnah, et cela ne fait pas partie de la voie des anciens pieux, même si cela n’annule pas la prière. Ceci dit, il ne faut pas le faire. Au contraire, il faut qu’il lise ce qu’il a mémorisé du Qor’ân. Car s’il prend le Qor’ân avec lui dans la prière obligatoire, il va s’y habituer.

Aussi, dans chaque prière du Fajr ou similaire, s’il prend le Qor’ân dans la prière obligatoire, cela est fait dans la conduite des gens pour leur réciter le Livre d’Allâh. [1]

Notes

[1Al-Adjwibat ul-Bouhoûth wal-Moudârissât ul-Mouchtamilat ‘alayhâ ad-Douroûss il-‘ilmiyyah du SHeikh Sâlih Âl-SHeikh, 3/261

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.