Manhajulhaqq.com

Accueil > Science du Hadîth > Commentaire de Hadîth > « Certes la religion, c’est la facilité »

« Certes la religion, c’est la facilité »

SHeikh ’Abdel-’Azîz ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve)

dimanche 4 septembre 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

D’après Abû Houreirah (radhiallâhu ‘anhu), le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Certes la religion, c’est la facilité » [Rapporté par al-Bukhârî]

Ce qui veut dire que ce qui constitue la racine de la religion, c’est la facilité. Ce qui est entendu par cela, c’est la religion islamique, qui est la religion de tous les prophètes, et tous les prophètes sont unanimes dans les fondements, le Tawhîd (l’Unicité d’Allâh) et la Croyance. Tous les prophètes sont venus avec le commandement d’ordonner le Tawhîd et de condamner le polythéisme. Et ce qui constitue la base fondatrice de la Croyance, c’est la foi en Allâh, Ses Anges, Ses Livres, Ses Envoyés et au Jour Dernier. C’est sur cette base qu’Allâh – Ta’âla – a dit : « Certes, la religion acceptée d’Allâh, c’est l’Islâm » [1] L’Islâm (soumission à Allâh) est la religion de Âdam, Noûh, Hoûd, Sâlih, Chou’aîb, Ibrâhîm, Moûssâ, ‘Issâ et l’ensemble des prophètes, ainsi que de notre Prophète Muhammad (sallallahu ‘alayhi wa salam).

La religion est certes la facilité, cependant, les Législations et programmes à suivre divergent selon les prophètes. Comme Allâh – Ta’âla – l’a dit : « A chacun de vous, Nous avons assigné une législation et un plan à suivre » [2] Chaque prophète avait une Législation spécifique. Les commandements et interdictions divergent d’une Législation à une autre. Par exemple, le fait de se marier avec deux sœurs était permis dans certaines Législations, comme dans la Législation de Ya’coûb (‘alayhi as-salam), alors que dans notre Législation, cela est prohibé. Dans la Thora, il est obligatoire d’appliquer le talion, alors que dans l’Évangile, il est dit : « Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui la gauche. » Dans la Thora, c’est l’ordre du talion, alors que dans notre Législation, qui est une Législation parfaire, il y a le choix de demander le talion, ou bien de pardonner avec une compensation à fournir, ou le pardon sans compensation.

La religion est une, et la Législation diverse. C’est pourquoi le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit dans un hadîth authentique : « Les prophètes sont des demi-frères, leurs mères sont différentes et leur religion est unique. » [3] Les demi-frères se font par le père, leur père est un, et leurs mères différentes. Les Législations sont différentes comme les mères le sont. Les frères de sang sont ceux qui sont du même père et de la même mère, alors que les frères par filiation sont ceux qui sont liés par la mère. [4]

Notes

[1Coran, 3/19

[2Coran, 4/48

[3Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[4Minhat ul-Malik il-Djalîl Charh Sahîh Muhammad Ibn Ismâ-îl du SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdullâh ar-Râdjihî, 1/152-153

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.