Manhajulhaqq.com

Accueil > Tawhîd > La demande à Allâh par des intermédiaires

La demande à Allâh par des intermédiaires

SHeikh al-Islam Ibn Taymiyyah (rahimahullâh)

dimanche 25 septembre 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Celui qui demande quelque chose à Allâh par l’intermédiaire d’un autre, le fait soit en jurant, soit en formulant une demande qu’il entend faire dépendre de la personne à qui il demande. Un exemple en est donné des trois personnes bloquées dans une grotte qui ont invoqué par le biais de leurs œuvres. C’est aussi comme la sollicitation d’Allâh par l’intermédiaire des prophètes et gens pieux. Jurer par Allâh à travers un intermédiaire n’est pas permis. Insister pour qu’Allâh accède à sa demande en invoquant un moyen efficace comme les œuvres qui impliquent l’obéissance à Allâh et à Son Messager est dans ce cas permis. C’est comme une sollicitation fondée sur sa croyance au Messager et l’amour qu’on lui porte, la loyauté dont on fait preuve à son égard et d’autres choses similaires, ce qui est permis.

Si on ne fait que demander avec la seule invocation des personnes des prophètes et gens pieux, cela n’est pas légiféré. Plusieurs savants l’ont interdit en disant que cela n’est pas permis. D’autres l’ont autorisé à titre exceptionnel. Le premier avis est le plus solide, car il s’agit d’une demande liée à un moyen qui n’est pas apte à faire obtenir la chose demandée. C’est tout le contraire de celui qui emploie un moyen apte à faire obtenir ce qu’il demande. C’est le cas de celui qui cherche quelque chose auprès d’Allâh en sollicitant les prières des gens pieux ou en évoquant ses propres bonnes œuvres. Ceci est permis. Car les prières de ces derniers peuvent-être le moyen d’obtenir ce pourquoi ils prient pour nous.

Les bonnes œuvres aussi peuvent être pour nous le moyen de l’obtention de la récompense divine. Quand nous sollicitons leurs prières ou invoquons nos propres œuvres, nous employons le moyen agréé par Allâh – Ta’âla. C’est dans ce sens qu’Allâh – Ta’âla - dit : « Ô vous qui croyez ! Craignez Allâh et efforcez-vous de trouver le moyen de vous rapprocher de Lui ! Déployez vos efforts pour Sa cause, ainsi vous réussirez ! » [1]. Allâh – Ta’âla - dit encore : « Or, ceux qu’ils invoquent recherchent eux-mêmes à l’envie le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur… » [2]. Si nous ne sollicitons pas leurs prières et n’invoquons pas nos propres œuvres et si, en lieu et place, nous nous contentons de recourir à leurs personnes, celles-ci ne feraient pas aboutir nos invocations puisque nous n’aurions pas employé le bon moyen. Voilà pourquoi rien d’authentique n’a été rapporté des paroles du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) à ce sujet, et ni de nos anciens pieux prédécesseurs. [3]

Notes

[1Coran, 5/35

[2Coran, 17/57

[3Madjmou’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 1/337-338

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2016©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.