Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > La femme en Islâm > La prière de la femme > La retraite pieuse de la femme ainsi que le lieu où elle doit faire (...)

La retraite pieuse de la femme ainsi que le lieu où elle doit faire cela

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

dimanche 30 septembre 2007, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Est-ce que la retraite pieuse de la femme est identique à celle de l’homme O SHeikh ? Lorsque la femme souhaite faire la retraite pieuse, où doit-elle faire cela ?

Oui, pour la femme, la retraite pieuse est légiférée comme pour celle de l’homme. Ceci dit, la condition qui est liée à cela est l’absence de perversité ou de tentation. Car s’il y a une quelconque perversité ou tentation, elle ne doit pas faire de retraite pieuse. Si elle fait la retraite pieuse, et que cela a pour conséquence qu’elle laisse ses enfants chez elle, ou qu’elle délaisse les droits de son mari [sur elle], alors elle ne doit pas faire de retraite pieuse. [1]

Lorsque la femme souhaite faire la retraite pieuse, elle devrait faire cela dans une mosquée, à condition qu’il n’y ait pas d’interdiction légiférée [telle que la mixité et autres] qui l’en empêcherait. Et s’il y a une quelconque interdiction légiférée en cela, alors elle ne devrait pas faire la retraire pieuse. [2]

Notes

[1Fatâwa Noûr ’ala ad-Darb - SHeikh Ibn ’Uthaymîn

[2Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 20/163

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2016©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.