Manhajulhaqq.com

Accueil > Tawhîd > Le conseil de Noûh (Noé) à son fils...

Le conseil de Noûh (Noé) à son fils...

Al-Hâfidh Ibn Kathîr

samedi 17 mars 2018, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

L’imâm Ahmad a rapporté, d’après ’Aboullâh Ibn ’Amr :

« Nous étions chez le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) lorsqu’un homme du désert vêtu d’un manteau rayé et serti de brocart entra et dit : Votre compagnon que voici veut rabaisser tout cavalier fils de cavalier et élever tout berger fils de berger ! L’Envoyé d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa salam) le prit alors par le pan de son manteau et dit : « Je ne vois pas sur toi les vêtements de quelqu’un qui n’a pas d’intelligence ? » Il dit ensuite : « Lorsque le prophète d’Allâh, Noé (Noûh), fut à l’article de la mort, il appela son fils et lui dit : « O mon fils ! Je te laisse ce testament consistant en deux recommandations et deux interdictions. Je te recommande de témoigner qu’il n’y a de divinité qui ne mérite l’adoration si ce n’est Allâh, car si on mettait les sept Cieux et les sept terres sur l’un des plateaux d’une balance et l’attestation qu’il n’y a de divinité qui ne mérite l’adoration qu’Allâh sur l’autre, la balance pencherait du coté du plateau de cette dernière.

Et si les sept Cieux et les sept terres étaient un anneau solide, la formule « Il n’y a de divinité qui ne mérité l’adoration si ce n’est Allâh ; gloire et louange à Allâh » les auraient brisés. C’est par elle aussi que se lient les choses et grâce à elle que les créatures reçoivent leur subsistance. Quant aux choses que je t’interdis, ce sont l’associationnisme (Chirk) et l’orgueil. »

On dit : « O Messager d’Allâh, nous savons ce que l’associationnisme mais qu’est ce que l’orgueil ? » - « Est-ce le fait que l’un de nous possède une paire de sandales avec de beaux lacets ? » Il répondit : « Non ! » On demanda : « Est-ce le fait de posséder une monture ? » Il répondit « Non ! » On demanda : « Est-ce la fait d’avoir des amis qui lui tiennent compagnie ? » Il répondit « Non ! » On demanda alors : « Et qu’est ce donc l’orgueil O Messager d’Allâh ? » Il dit : « C’est léser les droits et mépriser les gens ! » [1] [2]

Notes

[1Authentifié par SHeikh al-Albânî dans as-Sahîha, 134

[2Al-Bidâyah wa an-Nihâyah de Ibn Kathîr, 1/78-79

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2018©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.