Manhajulhaqq.com

Accueil > Leçon Bénéfique > Les anciens pieux en voyage avec leurs compagnons

Les anciens pieux en voyage avec leurs compagnons

Ibn Rajab al-Hanbalî (rahimahullâh)

mardi 17 avril 2018, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar)-Rahmâni ar-Rahîm

Beaucoup des anciens pieux prédécesseurs formulaient à leurs compagnons de voyage la condition de se mettre à leur service pour se faire récompenser (par Allâh). Parmi lesdits compagnons figuraient ‘Âmer Ibn ‘Abd-Qays, ‘Amr Ibn ‘Outba Ibn Farqad, connus pour leur grande dévotion. De même, Ibrâhîm Ibn al-Adham formulait à l’endroit de ses compagnons de voyage la condition de se mettre à leur service et d’être leur muezzin.

Un homme pieux qui accompagnait ses frères au cours d’un voyage les invita à accepter la condition qu’il se mît à leur service. Quand il voyait que l’un d’eux voulait laver son vêtement, il lui disait : « Cela fait partie des responsabilités de ma condition à réaliser. » puis il s’occupait du lavage. Quand il voyait quelqu’un qui voulait se laver la tête, il lui disait : « Cela fait partie des responsabilités de ma condition à réaliser. » Quand il mourut, ils regardèrent sa main et virent qu’elle portait cette inscription : « Il fait partie des gens du paradis ». Quand ils examinèrent de près l’inscription, ils se rendirent compte qu’elle était gravée entre la peau et la chair. [1]

Notes

[1Latâ-îf al-Ma’ârif de al-Hâfidh Ibn Rajab al-Hanbalî, p. 325-326

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2018©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.