Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > Règles funéraires

Règles funéraires

Dernier ajout : 22 janvier.

 

Articles de cette rubrique

  • La période de deuil lors d’un décès et ses règles

    Règles & fondements

    3 février 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Des hadîth indiquent ce que la femme en période de deuil se doit d’éviter de faire, et qui sont au nombre de cinq :
    La première est qu’elle ne doit pas sortir de la maison qu’elle occupait au moment de la mort de son mari ; elle doit y passer le temps de deuil qui est de quatre mois et dix jours, à moins qu’elle ne soit enceinte. Dans ce cas, sa viduité prendra fin avec l’accouchement, comme l’indique la parole d’Allâh – Ta’âla : « Et quant à celles qui sont enceintes, (...)
  • La prière mortuaire pour les hommes et pour les femmes

    Règles & fondements

    16 août 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    La prière pour le mort est une obligation communautaire, et si une partie parmi elle l’accomplit, les autres en sont dispensés. Si l’ensemble la délaisse sciemment, ils commettent un péché. Elle ne concerne pas les hommes particulièrement ; plutôt la prière du mort est légiférée pour les femmes et les hommes, mais le fondement [sur la question] est que les hommes en sont les principaux concernés. Aussi, les femmes ne doivent pas participer au convoi funèbre compte tenu de (...)
  • L’avis concernant la visite des tombes par les femmes

    Règles & fondements

    16 août 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn (rahimahullâh) a dit que la visite des tombes par les femmes est interdite. Car le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) à maudit celle qui visite les tombes ; et la malédiction met fin à la miséricorde, et elle éloigne la personne de la miséricorde d’Allâh. Il n’y a pas de malédiction en une chose, si celle-ci ne fait pas partie des grands péchés, et ceci sont les dires des savants. Tout péché qui mérite malédiction fait partie des (...)
  • Récitez du Qor’ân après l’enterrement

    SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

    12 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BimsiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Quel est le jugement concernant le fait de lire la sourate « Yassin » après l’enterrement d’une personne ?
    Réciter la sourate « Yassin » près de la tombe du défunt est une innovation qui n’a aucun fondement religieux. De la même manière, la récitation du Qor’ân après l’enterrement d’une personne ne fait pas partie de la Sounnah, bien plus, cela est une innovation. A ce sujet, lorsque le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) participait à un enterrement, il se tenait devant (...)
  • Les condoléances et ses règles

    Règles & fondements

    12 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Les condoléances (dans la langue arabe) font référence à la piété. C’est-à-dire, la piété dont doit faire preuve la personne, en cas de malheur, en patientant face à cela. Ceci ne doit pas être fait dans les apparences et sensations, mais plutôt, dans le rappel et la piété en sachant qu’il n’y a pas un mal qui touche sans que cela ne soit décrété, et qu’il n’y a pas un mal évité sans que cela ne soit décrété .
    SHeikh Ibn BâZ (rahimahullâh) a expliqué que pour ce qui est des (...)

0 | 5 | 10

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2016©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.