Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > La prière > La prière surérogatoire

La prière surérogatoire

Dernier ajout : 18 juin 2016.

Règles et fondements concernant la prière surérogatoire selon l’avis des savants de la Sounnah.

 

Articles de cette rubrique

  • À quel moment doit-on invoquer dans la prière de consultation

    SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

    18 juin 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Concernant l’invocation dans la prière de consultation, celle-ci doit-être faite après la salutation de la prière. Cela selon le sens apparent des termes employés dans le hadîth : « Quand l’un de vous projette une affaire, qu’il accomplisse deux unités de prière surérogatoires puis qu’il dise : Ô Allâh, je viens prendre conseil auprès de Ta science et prendre force dans Ta force. » et ainsi de suite. La parole : « Qu’il accomplisse deux unités de prière surérogatoires puis qu’il (...)
  • La prière de Dhouha (de la matinée)

    Règles & fondements

    8 mai 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    La prière de Dhouha (de la matinée) est une Sounnah, et non une obligation. Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a été interrogé sur les cinq prières qui sont la prière du Fajr, le Dhouhr, le ‘Asr, le Maghreb et la prière du ‘Ichâ, et lorsqu’il lui a été demandé : « Y a t-il d’autres prières que je dois accomplir ? » - Il répondit : « Non, en dehors des prières surérogatoires. » Les prières surérogatoires ne lui étaient pas obligatoires en dehors des cinq prières. Les prières (...)
| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.